Café lecture à la Dili 3 mai 2022

Publié le par Alain

 

Etaient présents : Christophe, Michèle, Claudine, Olga, Sylvie, Claude Sophie avec Rémy, Mijo, Catherine R, Anne, Madeleine, Yves, Chantal, Emmanuelle à 20 h 30.

Aravind Adiga

Olga : « Le tigre blanc » d’Aravind Adiga. En Inde moderne dans les années 2000 en pleine croissance, la corruption et la misère règnent. Dans les campagnes on ne pas casser le cercle des traditions, on ne peut pas sortir des castes. Balram Halwai est surnommé à cause de son intelligence. Claude est allé en Inde, c’est un pays fascinant, on ne perçoit pas les castes sur place. Jean-Claude Carrère y est allé 47 fois. Olga a aimé « Trois » de Valérie Perrin et « La Panthère des neiges » de Sylvain Tesson déjà présentés.

Christophe : « Il est où le patron ? » BD de femmes agricultrices qui s’émancipent, déjà présenté. « Nobody » DVD de John Wick, un homme qui ne répond pas à la violence lorsqu’il est attaqué et qui finit par se révéler très violent.

Claudine : « Conemara » de Nicolas Mathieu, l’auteur a 44 ans. Un homme et une femme dans la quarantaine, elle réussit dans la vie mais ne réussit pas sa vie, lui est bohème, ils s’aiment mais se ratent. Madeleine qui a lu aussi ce livre et parle de son écriture fluide qui décrit cette société, avant l’élection de Macron, l’auteur observe cette France. « Leurs enfants après eux » prix Goncourt du même auteur.

Catherine : « Qui a tué mon père ? » d’Edouard Louis. Les livres de cet auteur parlent de son homosexualité, de la maltraitance il fait une analyse assez détachée de son père alcoolique, les combats et métamorphoses d’une femme, sa mère, il quitte ce milieu, lire aussi « Eddy Bellegueule », « Histoire de la violence ».

Mijo : « Un jour ce sera vide » d’Hugo Lindenberg, premier roman. Prix du livre inter 2021.Un garçon de10 ans passe ses vacances en Normandie chez sa grand-mère. Il y aussi une tante grosse, qui sent mauvais. Il va à la plages avec elles et il a honte, . cet enfant n’a plus de parents, la grand-mère est polonaise, elle lui donne le bain avec tendresse. Il rencontre Baptiste de famille aisée, parfaite. Le père a compris qu’il est juif, la mère aime beaucoup l’enfant qui est bien accueilli. L’auteur a un style délicat.

Anne : « Rien ne t’appartient » de Natacha Appanah. L’auteur est Mauricienne. Une jeune femme qui a perdu son mari décrit le tsunami pendant lequel elle a connu son mari médecin. Elle parle du pays de son enfance, le Sri Lanka, elle a été recueillie par une famille puis dans un orphelinat où les filles sont exploitées. Le style est très réaliste. L’auteure a aussi écrit « Le tropique de la violence » très bien, à la médiathèque.

Sylvie : « L’affaire Georges Ibrahim Abdallah » de Saïd Bouamama. engagé aux côtés de la Résistance palestinienne, accusé d’attentat contre diplomates israélien et américain à Paris, emprisonné en France depuis 37 ans, arrêté en 1984, libérable depuis 2000 n’est toujours pas libéré. En prison il lit, s’informe, c’est un homme toujours debout. L’auteur est sociologue et a écrit sur les prédations en Afrique. Un film en a été tiré « Fidayin le combat de Gorges Addallah ».

Michèle : « L’inconnu du 17 mars » de Didier van Cauwelaert.

Chantal : « Une sortie honorable » d’Eric Vuillard. La guerre d’Indochine suivie de la guerre du Vietnam, soit 30 ans de guerres qui ont fait 400 000 morts en comptant les tirailleurs, les supplétifs indochinois, troupes coloniales , du côté vietnamien la guerre fit au moins trois millions six cent mille morts. Très documenté l’auteur montre les coolies travaillant dans les plantations d’hévéa pour Michelin dans des conditions d’esclaves, les familles de grands bourgeois qui s’enrichissent par la colonisation.

Claude parle d’un monument aux ports pour rien du côté de Saint Nazaire.

Yves : « Un loup pour l’homme » de Brigitte Giraud. Au printemps 1960, Lila une toute jeune femme qui vient d’être enceinte, dont le mari Antoine est appelé en Algérie, ne voulant pas prendre les armes il se retrouve infirmier militaire à Sidi Bel Abbès. Les soldats confient des récits où il se rend compte de la férocité des combats. Sa jeune femme veut avorter mais le médecin s’y oppose. Belle écriture fluide de l’auteure.

Livres empruntés :

Le tigre blanc à Claude

La panthère des neiges à Madeleine

Il est où le patron ? à Sophie

Connemara à Mijo

Un jour ce sera vide à Emmanuelle

L’éternité n’est pas de trop » à Emmanuelle

Tant que le café est encore chaud à Emmanuelle


 

Informations

Conférence sur le lac Baïkal vendredi 13 à 20 h à Burdignin par Philippe Guichardaz

Conférence Ernest Pignon Ernest jeudi 30 juin par la sœur de Madeleine

Glières CRHA Prochain rassemblement les 27, 28 et 29 mai 2022, Résistances actuelles renseignements sur : « citoyens-resistants.fr »

La médiathèque s’est inscrite pour participer à Lettres frontières, la sélection est sortie avec 5 livres de Suisse romande et 5 livres Auvergne Rhône-Alpes. Ceux qui veulent participer en lisant, entre juin et septembre, soit une seule sélection soit les 2 pour désigner leur coup de cœur, doivent s’inscrire auprès de la médiathèque.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :