Café lecture du 03 03 2020

Publié le par Alain

 

Présents autour de la table : Olga, Rémy, Claudine, Françoise Georges (nouvelle lectrice Boëge), Martine Anne, Michèle, Christophe, Hélène, Alain, Joëlle, Sylvie, Mijo, Yves, Chantal.

Olga : « Changer l’eau des fleurs » de de Valérie Perrin. Des personnages très humains.

Christophe : « La Daronne » de Hannelore Cayre un bon roman policier qui se lit facilement. Il y a aussi le film.

Annie : « Yeruldelgger » de Ian Manook (pseudo de Patrick Manoukian).  Un polar dépaysant passionnant avec forces détails sur les traditions mongoles, à la médiathèque.

François Ruffin

Claudine : « Il est où le bonheur » de François Ruffin, l’auteur s’adresse aux Jeunes pour le climat en s’appuyant sur notre histoire sociale avec des questions pour parvenir à ces nouvelles voies, dénonce les scandales sur l’écologie et le capital, grands lobbies qui dominent l’économie.

Joëlle : « Les Indes Fourbes » BD déjà évoquée précédemment, excellents scénario et dessins.

              « Une place pour tous » il y a toujours deux versions d'une même histoire de Kate et Jol Temple, Terri Rose Baynton, album qui se lit à l’endroit et à partir de la fin, excellent sur le problème des migrants en peu de phrases, dans un sens c’est le rejet, dans l’autre c’est l’accueil. A la médiathèque.

               « La nuit est belle » livret de dessins de Gilles Roth montrant son travail de dessinateur naturaliste au muséum d’histoire naturelle.

               « Les témoins de la mariée » de Didier van Cauwelaert.  Des rapports humains, belle leçon de vie, de courage, d'amitié et d'amour.

Hélène : « Moi Tituba sorcière » de Maryse Condé l’une des premières accusées des sorcières de Salem, destin d’esclave incarcérée

Mijo : « La quarantaine » de Jean-Marie Le Clézio. En 1891 deux médecins partent pour l’ile Maurice, leur terre natale, sur un navire, après une escale deux passagers sont atteints de la variole, les passagers sont débarqués sur l’ile Plate où ils restent plusieurs mois en quarantaine, leur vie sauvage, proche de la nature. Très belle écriture.

Alain : « Pluriel » d’Edgar Morin. 15 personnalités qui ont guidé la vie de l’auteur, chaque chapitre développe ces personnages.

Yves : « Anagrammes renversantes » ou le sens caché du monde d’Etienne Klein et Jacques Perry-Solkow, jeu savant et loufoque qui consiste à mélanger les lettres d'un mot pour en former un autre.

Informations sur les prochaines manifestations de l’UPVV et de Vivre en vallée Verte

Jeudi 5 mars 20 h film Emmaus Pau à la salle du conseil de Boëge

Vendredi 13 mars 19 h salle sous la mairie à Villard conférence-débat « Urgence climatique et transition écologique   organisée par Vivre en vallée Verte, animée par Anton Deums et Anne Lassmann-Trappier (Inspire 74).

 

Jeudi 19 mars 20 h Kamel street art l’art de la rue à la salle du conseil, Kamel est artiste graffiti reconnu mondialement, résidant à Boëge, montage d’Alain sur Decazeville avec 20 artistes de street art.

Jeudi 26 mars soirée jeux à la mairie

Vendredi 27 mars 20 h à la salle polyvalente d’Habère-Poche conférence-diaporama « le lac Baïkal par Philippe Guichardaz, professeur d’histoire-géographie, participation au chapeau

Samedi 28 mars visite guidée à la villa du Parc à 15 h RV 14 h 10 à Boëge pour covoiturage.

Prochain Café-lecture mardi 7 avril à 20 h à la Diligence.

 

Livres empruntés :

Changer l’eau des fleurs à Michèle

Les oubliés du dimanche à Chantal

Il est où le bonheur à Hélène

Les témoins de la mariée à Mijo

Mur Méditerranée 1 à Chantal

Mur Méditerranée 2 à Françoise

La Quarantaine à Yves

Anagrammes renversantes à Sylvie

Dix petites anarchistes à Alain

 

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :