Café lecture 06 mars 2018

Publié le par Alain

Etaient présents : Annie, Anne, Alain, Sylvie, Yves, Chantal, Martine, Michelle, Claude, Daniel, et nous accueillons Rémy Beck de Boisinges,

Alain : Un dernier n° de « l’Age de Faire » avec pour thème principal « le sport pourquoi faire ? » (alors que dans le bar de la Diligence le match PSG-Real est très suivi de l’autre côté de la paroi), analyse d’un prof de sport sur le sport compétition, marchandisation.

Sylvie : « Panique dans le 16ème » enquête sociologique et dessinée par 2 sociologues Monique Pinçon-Charlot et Michel Pinçon et un dessinateur Etienne Lécroart, écrit à propos de l’implantation d’un centre d’hébergement de sans-abri à la limite du Bois de Boulogne dans le 16è qui a provoqué une flambée de violence de la part des bourgeois de l ‘arrondissement. Présentation attrayante, édifiant !!

Michèle : « Une adoration » de Nancy Huston

Nancy Huston

La construction du roman est étonnante car l’auteur fait parler les personnages mais aussi les objets qui viennent témoigner comme le couteau, la glycine, à la suite du meurtre d’un acteur. L’auteur a une imagination folle, texte dense, chaque roman est traité de façon originale. A lire ou relire aussi « Lignes de faille ».

En lien Daniel rappelle un plateau de TV le 12 juin 2015. Colibris a organisé une conférence sur les racines de la violence, dans le cadre de la campagne "Une (R)évolution intérieure". Invités : Pierre Rabhi, agroécologiste et philosophe, Paul Watson, activiste et fondateur de Sea Shepherd, Nancy Huston, essayiste et romancière et Thomas d’Ansembourg, psychothérapeute et écrivain.

Annie : « La fête au bouc » de Mario Vargas Llosa. Derniers jours de Rafael Leonidas Trujillo, président de la République dominicaine, assassiné en 1961 au bout de trente ans de dictature. C’est un personnage narcissique, le roman retrace le complot, la préparation, sa réalisation, les suites, toute la manipulation et la perversion du dictateur. Très intéressant, fait froid dans le dos.

Anne : plusieurs BD de Gibrat « Le sursis » en 2 vol, un déserteur au STO se cache dans son village et observe les va-et-vient, les comportements et « le vol du corbeau » tous deux dans l’ambiance de la deuxième guerre mondiale, avec les collabos, les résistants.

Chantal : « Magasin Général » BD en 9 volumes de Loisel et Tripp sur l’émancipation de Marie dans un village du Québec dans les années 20. Très vivant, humoristique, des personnages attachants comme Marie qui découvre une certaine liberté en allant à Montréal, Serge qui est homo, le curé et ses problèmes de Foi. La langue franco-québécoise est riche et parlante surtout si on est allé au Québec.

Claude : « Couleurs de l’incendie » de Pierre Lemaitre, suite d’ « Au revoir là-haut », l’auteur veut écrire une trilogie. La sœur de la gueule cassée, qui s’est donné la mort dans le précédent ouvrage, est chargée de gérer la fortune familiale, le roman évolue dans le monde de la finance et la corruption de ce milieu. Ce livre a moins de charme que le 1er. Pierre Lemaitre est aussi auteur de romans policiers à découvrir.

Rémy : « Les pathologies de la démocratie » de Cynthia Fleury Où en sommes-nous de la démocratie française? Qu'avons-nous fait des valeurs et des principes prônés par la démocratie naissante de 1789? Dans quelle mesure sont-ils toujours opérants? Pourquoi, et par quels processus, certains d'entre eux se sont-ils pervertis? Des idées claires, l’auteur engage le débat.
Yves : « Rupture » de Maryline Desbiolles. François part d’Ugine sur le chantier du barrage de Malpasset, il s’intéresse aux aspects techniques et rencontre la fille d’un producteur d epêches des environs qui s’inquiète pour ce barrage qui est « mal placé » c’est un endroit mal étudié par les ingénieurs. François part faire son service militaire en Algérie, en décembre 1959 il pleut énormément, le barrage cède et fait des centaines de mort. L’auteur parle avec justesse du barrage et de la guerre à travers ce François qui vit les évènements avec une certaine inconscience.

Livres prêtés :

à Martine « Le bizarre incident du chien pendant la nuit »

à Daniel « Le sursis » BD 2 vol

à « Le vol du corbeau » BD 2 vol

à Annie « Couleurs de l’incendie »

à Chantal « « Jura » de Michel Buhler

Infos :

Film de Gilles Perret « L’insoumis » 18 mars 20h30 avec Gilles Perret à la Trace

Soirée contes de Madam’Gascar au profit d’école à Madagascar le 13 avril à 19h à l’ancienne école de la Corbière

Fred Dubonnet « puisque nous devons vivre ensemble » conférence gesticulée vendredi 16 mars 20h à MLK Annemasse

Prochain café lecture mardi 3 avril 20h à la Diligence.

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :