CAFÉ LECTURE DU 1 MARS 2016

Publié le par Alain

.Café lecture 01 03 2016

Présents : Yves, Alain, Claude, Michèle, Annie, Bernard, Sylvie, Martine Muzart de Boëge nouvelle venue, Jocelyne, Germaine, Isabelle, Olga, Monique, Chantal.

Livres prêtés :

« La pipe d’Oppen » de Michèle à Claude.

« Une colère noire » de Sylvie à Annie.

« Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur » (2 exemplaires) de Claude à Chantal et d’Annie à Isabelle.

Gros arrivage de BD et nouveautés à la Médiathèque.

Michèle :

« La pipe d’Oppen » de Paul Auster. Hommage à des auteurs américains et français en 14 textes.

Sylvie :

« Une colère noire » de Ta-Nehisi Coates. Une longue lettre à son fils pour lui dire qu’il faut toujours rester en alerte quand on est noir, quand on est blanc on ne pense pas à sa couleur mais pas quand on est noir. Le racisme toujours présent aux USA, des assassinats de noirs, le danger est réel, l’auteur veut montrer que la valeur de l’être humain n’est pas dans sa couleur. Ce livre a eu beaucoup de retentissement aux USA.

Olga originaire de Barcelone. Lit beaucoup de livres en français empruntés à la médiathèque pour perfectionner son français, et de préférence d’auteurs espagnols traduits.

« L’or du Roi » d’Arturo Perez Reverte. En 1626 à Séville, à l’époque de Philippe IV, le personnage central est un mercenaire chargé de protéger l’or ramené d’Amérique qui est convoité. L’Espagne est riche et le pouvoir est tenu par l’Eglise très puissante, le Roi et les Nobles.

« La cathédrale de la mer » d‘Ildefonso Falcones est évoqué, il se trouve à la médiathèque.

Bernard :

« Annemasse la frontière et Genève 1939-1945 Une histoire singulière » de Robert Amoudruz et Guy Gavard. Pour Bernard cela fait revenir des souvenirs de cette époque, Annemasse étant à cette époque un lieu de passage vers la Suisse pour de Juifs et des Résistants.

« Walter une vie de résistances » par Walter Bassan et le film « Walter retour en résistance » de Gilles Perret.

Annie :

« A ce stade de la nuit » de Maylis de Kerangal. Lampedusa, les émigrés, une écriture sans respiration, on ne lâche pas le livre. Une écriture qui surprend, des livres documentés sur le sujet traité, d’autres ouvrages de l’auteur « Naissance d’un pont », « Réparer les vivants ».

Claude :

« Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur » d’Harper Lee qui vient de décéder en février. Un livre déjà évoqué dans un précédent café-lecture, dans l’Alabama sudiste et raciste de 1930. De l’humour, écriture facile à lire.

« Les apparences » de Gillian Flynn. Une enquête policière après la disparition d’une femme et le mari suspecté. Bien mené avec alternance de points de vue.

Claude recherche d’autres livres de cet auteur.

Alain :

« Le jour avant le bonheur » d’Erri De Luca (qui a été accusé d’incitation au sabotage sur la ligne Lyon-Turin, relaxé le 20 octobre 2015). Récit initiatique d’un jeune garçon logé dans un recoin de l’immeuble dans le Naples d’après-guerre. Initiation à la vie avec le concierge, métaphorique, beaucoup de force dans l’écriture.

Chantal :

« Zen » de Maxence Fermine. Des phrases très courtes, qui donne au récit des allures de haïku, mais le propos reste mince. Un calligraphe dont toute la vie est réglée reçoit une jeune fille qui veut se perfectionner dans cet art. Malgré la rudesse des rapports c’est une histoire d’amour contrariée un temps par une ancienne promesse…Maxence Fermine est venu à la bibliothèque d’Habère-Poche dans le cadre de Lettres frontière en 2000. Beaucoup d’autres romans de l’auteur à la Médiathèque.

Infos diverses.

* Rencontre riche, 30 personnes présentes, mardi 23 février à la médiathèque avec la Cie des Gens d’Ici sur « La Loterie Pierrot » de Valère Novarina.

*Suite au café repère avec Maguy Ménard sur l’association "Les Amis de Rekebisho" des dons peuvent être envoyés par RIB ou à Maguy.

*La projection débat sur l’installation de Mathieu Laupin et terres de lien le 26 février est dans la ligne de prochaines manifestations de l’UPVV avec VIE sur l’agriculture.

*Ne pas manquer le film de François Ruffin : « Merci Patron » à la Trace jeudi 10 18h30, vendredi 11 21h00, dimanche 13 15h00, lundi 14 21h00.

Prochain café lecture à la Diligence le mardi 5 avril à 20h00.

Arturo Perez Reverte

Arturo Perez Reverte

Commenter cet article