Café-lecture septembre 2015

Publié le par Alain

Paul Fournel
Paul Fournel

UNIVERSITÉ POPULAIRE VALLÉE VERTE CAFÉ-LECTURE DU 01 SEPTEMBRE

Présents : Maguy, Alain, Annie, Monique, Claude, Michèle, Sylvie, Isabelle, Joëlle

Michèle : Umberto Ecco « Numéro Zéro » intéressant (sur l’histoire du fascisme). Jean Teulé « Fleur de Tonnerre ». Virginie Despentes « Vernon Subutex » milieu de paumés, SDF, très interessant, pourfend la société à travers ses très nombreux personnages en marge.

Annie : François Cloarec « Storr, Architecte de l’Ailleurs »(auteur aussi de la vie de Séraphine)

Psychanalyste, peintre autodidacte. Contacté un jour par un couple qui lui apporte des œuvres fantastiques : celles d’un enfant de l’assistance placé dans une ferme, qui a subi des mauvais traitements qui lui ont fait perdre l’ouïe. Après avoir vécu dans différentes régions il s’installe à Paris où il se marie. Sa femme présente ses œuvres à ce couple mais il refusera de les vendre ni les exposer. Il a fini sa vie en hôpital psychiatrique.

Claude : Paul Fournel (président de Loulipo) « Besoin de Vélo » fragments d’une autobiographie autour de toute son expérience du vélo. Première partie se rapporte à sa vie, la deuxième au tour de France.

Maguy : parle d’Henri Bauchau, psychanalyste qui a écrit de très bons ouvrages.

Monique : a beaucoup aimé « La Nonne et le Brigand » de Frédérique Deghelt présenté par Catherine en juillet. Histoires entremêlées dont on n’a pas forcémént la clé. Très sensuel et tourmenté. A partir du journal intime d’une nonne.

Alain : Mahmoud Darwich « La Trace du Papillon » derniers écrits du poète Palestinien.

Isabelle : David Foenkinos « Je Vais Mieux » se lit très facilement, un vrai bonheur. Intermédiaire sur l’intensité de la douleur.

Toni Maguire « ne le dis pas à maman » Histoire d’une petite fille violée de 7 à 14 ans par son père.

Dennes Lehanne : « Shutter Island » polar à l’intérieur d’un hôpital pour malades dangereux. Passionnant.

Maguy : François Cheng « le dit de Tian-Yi » chinois arrivé en France dans les années 50 et membre de l’académie française. Tian-Yi ami d’enfance de l’auteur resté en Chine qu’il retrouve en 93 dans un asile, très handicapé. Ils évoquent leur jeunesse et leur amour commun.

Une partie est consacrée à la révolution culturelle et à la grande difficulté à survivre aux horreurs.

Echanges :

De Michèle à Claude : Denis Theriault « facteur émotif »

De Catherine à Monique : Faiza Guène « un homme ça ne pleure pas »

De Michèle à Alain : Virginie Despentes « Vernon Subutex »

D’Annie à Michèle : François Cloadec « architecte de l’ailleurs »

De Claude à Alain : Paul Fournel « besoin de vélo »

De Catherine à Michèle : Frédérique Deghelt « la nonne et le brigand »

D’Isabelle à Claude : David Foenkinos « je vais mieux »

A Michèle : « Shutter Island »

A Sylvie : « ne le dit pas à maman »

Infos : Yasmina Khadra : salle des fêtes de Carouge à 19h le vendredi 4/09

Prochaine AG de l’UPVV le 01/10/15 à la mairie de Boëge à 20h

Prochain café lecture : premier mardi d’octobre

Prochain café repère : troisième lundi de septembre à Fillinges

Commenter cet article