Café lecture du 3 novembre 2015

Publié le par Alain

Maryline Desbiolles

Maryline Desbiolles

 

Boëge Café Lecture UPVV 03 11 2015

   

Présents ce mardi soir : Bernard, Isabelle, Claude, Chantal, Yves, Germaine, Francine  d’Habère-Lullin, Alain, Catherine Peters de Villard, Catherine Roult de Boëge, nouvelle venue Sabine Chapelier de Viuz.

 

  • Germaine : « La femme écarlate » de J.D. Christilian Dans le New York des années 1870, deux mondes se côtoient et s'ignorent : la société des nantis, confite dans un puritanisme souvent de façade, et le monde grouillant des classes dites inférieures : émigrés miséreux et filles de joie que l'on appelle les « femmes écarlates ». Écarlate, la femme que l'on retrouve morte dans un entrepôt du port l'est à double titre puisque sa blessure béante à la gorge l'a ensanglantée des pieds à la tête. Une prostituée égorgée  l'affaire serait banale si les vêtements qu'elle portait n'appartenaient à une femme du monde, récemment disparue du foyer conjugal. Enquête policière dans un NY corrompu.
  • Claude : « Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur » d’Harper Lee. Ce livre encensé par Télérama a attisé la curiosité de Claude. Paru en 1960 aux USA il a connu un succès colossal ainsi qu’en Allemagne mais pas en France. Adapté au cinéma en 1962 : « Du silence et des ombres ».  Après plusieurs traductions peu séduisantes il connaît actuellement un regain de notoriété en France. C’est le seul livre de cet(te) auteur(e). L’Alabama des années 1930 racontée par une petite fille qui insensiblement devient adulte. Simplicité et complexité, sur fond de racisme. Un roman particulièrement apprécié par Claude.
  • Sabine : « Qu’attendent les singes »…(pour devenir des hommes) de Yasmina Khadra. Décrit une société algérienne sans espoir, corrompue dans une intrigue policière.
  • Catherine P. : « La vie d’un homme inconnu » d’Andreï Makine. Un auteur d’origine russe part en Russie il est hébergé dans un logement communautaire, il rencontre un  nonagénaire qui quittera sa chambre le lendemain pour un asile. le vieil homme va lui faire le récit de sa vie : le blocus de Léningrad, (pendant lequel il faisait partie d’une troupe qui produisait des spectacles pour les combattants), la Grande Guerre Patriotique, le Goulag, son travail dans les orphelinats et enfin, sa retraite dans cette chambre de Kommunalka. Ce destin, tout à la fois exceptionnel et ordinaire, a été traversé par un amour infaillible pour Mila, qu'il a continué à aimer malgré toutes les terribles épreuves vécues pendant ces années. Autre livre d’Andreï Makine : « Le testament français » prix Goncourt, prix Goncourt des Lycéens et prix Médicis 1995.

     Référence à une émission de Zoé Varier « D’ici, d’ailleurs » du vendredi 30 octobre    

     avec Oscar Castro, Chilien, qui montait des spectacles en camp.

  • Alain : « L’inespérée » de Christian Bobin 1996. Ecriture lumineuse, poétique, un écrivain un peu exalté. Une forme d’espoir dans la vie, ça peut être la pureté. Dernière parution « Noireclaire » 2015.
  • Catherine R. : « Le règne du vivant » d’Alice Ferney. Un journaliste enquête sur une ONG type Greenpeace, il devient lui-même activiste.  Plaidoyer écologiste sur le devenir de la terre, contre le pillage organisé des richesses de la mer et le massacre de la faune. Scène en pleine mer particulièrement prenante. Autres livres cités d’Alice Ferney : « Grace et dénuement », « Dans la guerre ».
  • Yves : « Le bel appétit de Paul Fournel. Petits textes poétiques tantôt recettes de cuisine tantôt souvenirs de sauces, de parfums de  ragoûts. De quoi se mettre en appétit dans un ouvrage de belle présentation. L’auteur, président de l’Oulipo,  est venu à la médiathèque de Boëge présenter « Chamboula ».
  • Chantal : « Le beau temps » de Maryline Desbiolles. Un bel hommage à Maurice Jaubert compositeur de musiques de films (Jean Vigo, Duvivier…) né à Nice en 1900 et mort au front en 1940. L’auteur est totalement en empathie avec ce musicien, c’est toute une époque qui est retracée avec des cinéastes engagés et d’avant-garde.

 

Livres prêtés : « Les chaussures italiennes » et « La cinquième femme » à Isabelle.

                        « Mon bel oranger » à Germaine.

 

Infos diverses

 

Message de la Compagnie des Gens d’Ici, (Nathalie et Guillaume) qui était venue en résidence pendant 3 étés à Habère-Poche « On viendrait volontiers rencontrer votre petit groupe autour de notre projet La Loterie Pierrot…A voir si vous pensez que cela serait approprié et aussi quelle forme cela pourrait prendre. Il y aurait sûrement des choses intéressantes à échanger autour de ce texte… », Proposition acceptée voir quand c’est possible au cours d’un café-lecture.

 

« Quels enjeux pour le climat ? »  Mardi 10 novembre 20h  à la salle polyvalente de Boëge avec Jacques Venjean et Catherine Walthert-Sélosse, organisé par l’UPVV.

 

« Tafta le traité qui menace la démocratie », conférence de Susan George lundi 16 novembre 20h salle louis Simon à Gaillard, en remplacement du café citoyen habituel. Covoiturage prévu.

 

Marche débat dimanche 15 novembre après-midi d’Ajonc à Miribel. RV place de la mairie de Villard à 14h ou 14h15 à Ajon. Renseignements 06 85 31 20 56.

 

 

Esperluette Salon du livre de Cluses du 19 au 22 novembre (voir programme envoyé par Yves)

 

Lettres Frontière journée L’usage des mots à Genève avec les auteurs de la sélection samedi 14 novembre (voir programme envoyé par Yves).

 

Prochain café-lecture à la Diligence Boëge mardi 1er décembre à 20h.

 

 

 

                                                   

 

Commenter cet article