CAFE LECTURE DU 1 juillet 2014

Publié le par alain

Café Lecture UPVV 1er juillet 2014

Dernier café-lecture de la saison reprise le mardi 2 septembre 20h à la Diligence

Avec Michèle, Claude, Yves, Jocelyne, Joël, Germaine, Chantal, Sylvie, Monique, Marc, Alain.

  • Sylvie : « Que faire de l’Europe ? Désobéir pour reconstruire » ouvrage collectif d’Attac. La solidarité entre pays européens n’existe pas, les peuples ne sont pas assez concernés, un sujet qui sera sans doute repris au café-repaire de Fillinges.

« Certaines n’avaient jamais vu la mer » de Julie Otsuka, dans les années trente des femmes japonaises partent aux USA pour se marier avec des Japonais qui y vivent déjà, elles pensent trouver un eldorado et retrouvent leur condition besogneuse peu enviable. Avec Pearl Harbor les Japonais sont arrêtés, déportés dans l’intérieur des USA, loin des côtes.

  • Marc : « Des nœuds d’acier » de Sandrine Colette, prix France-Inter 2014. Un homme qui sort de prison mais se fait kidnapper dans une ferme où il est fait prisonnier, écriture efficace.

D’autres références de policiers :

-Les meilleurs livres de Karine Giebel auteur préféré de Mme Girelli (excuse je ne sais plus son prénom):

« Juste une ombre », « Meurtres pour rédemption », « Jusqu'à ce que la mort nous unisse ».

-Série policière de Pierre Lemaitre, auteur de « Au revoir là-haut » prix Goncourt 2013.

  • Alain : « La grande vie » de Christian Bobin, à partir d’évènements il écrit un texte, écriture poétique, imprégnée de spiritualité
  • Michèle : « Chien et Loup » de Fawzi Mellah, l’auteur est juriste, écrivain à Genève, entre deux cultures arabe et française, traite de sujets sur l’immigration.
  • Joël : Un article dans le bulletin du Secours populaire sur « Louis Guilloux, fils du peuple, chantre des humbles » 1899-1980. Il a écrit des romans qui traduisent sa préoccupation pour l’éducation pour tous, un homme au service des valeurs de solidarité. il créa la Maison du Peuple de St Brieuc en 1934. Le colossal « Jeu de patience » remporte le prix Renaudot en 1949.
  • Yves et Chantal : « Mission et calvaire de Louis Favre la filière franco-suisse » de Nicole Giroud éditions Cabédita. Louis Favre est né à Bellevaux et a fait passer en Suisse de nombreux juifs et réfugiés pendant la guerre, étant prêtre au Juvénat de Ville-la-Grand. Il ét ait très engagé dans les réseaux de Résistance entre France et Suisse, arrêté en février 1944 il a été exécuté en juillet. L’auteur a fait un travail remarquable de recherche sur la Résistance dans le secteur d’Annemasse notamment.

Infos :

* Nicole Giroud sera présente à Bellevaux samedi 5 juillet à 17h au collège Notre-Dame pour une conférence sur « Mission et calvaire de Louis Favre la filière franco-suisse » entrée 5 €, son livre sera en vente.

* Spectacle adultes du festival Burdibulles samedi 5 juillet 20h30 sous chapiteau à Burdignin 8 € : « Missliddl en promo »

*"Evian et le drame de la Grande Guerre", un pan de l'histoire locale à découvrir
jusqu’au dimanche 16 novembre 2014 à la maison Gribaldi

*Marc Chagall au Palais Lumière d’Evian jusqu’au 2 novembre

*Renoir à la fondation Gianadda jusqu’au 23 novembre. Il serait possible d’y aller en groupe en octobre ?

Livres empruntés : Michèle : « Des nœuds d’acier » de Marc

Claude : « La femme au miroir » de Chantal

Yves : « Que faire de l’Europe » de Sylvie

Chantal : « Chien et Loup » de Michèle

Là-Bas si j’y suis risque de disparaître des ondes de France Inter, se mobiliser et signer la pétition

Prochain café lecture mardi 2 septembre 20h à la Diligence

Nicole Giroud

Nicole Giroud

Commenter cet article